Ergoesthétique

Cinq modules rectangulaires aux dimensions monumentales sont alignés au sol. L’une des faces de chaque module est équipée de longs tiroirs, s’étirant démesurément. Il appartient au visiteur d’ouvrir les tiroirs pour moduler l’aspect de l’installation et découvrir, derrière la surface de ces modules austères en apparence, de petites œuvres, dispositifs, micro-installations. Certaines usent de jeux de lumières, et de miroirs, d’autre de mosaïques lumineuses, de sons modulés par l’ouverture et la fermeture du tiroir, ailleurs on cultive des pousses de luzerne, ou l’on soulève des questions proprement artistiques. Vingt-cinq tiroirs, plusieurs propositions dont cinq (une par module) ont été réalisées par cinq autres artistes : Luc Baillargeot, Anabelle Cycz, Amélie-Laurence Fortin, Véronique Lépine et Colin Ponthot.

Exposition
Le lieu, Québec, QC, 2007