Prothèses acoustiques

Cette installation est constituée de quatre unités sculpturales indépendantes, comprenant chacune une grande coupole concave (environ 125 cm de diamètre), laquelle est installée à la verticale et intégrée au centre d’un muret (environ 180 cm de côté). Derrière chaque coupole, un haut-parleur est appuyé, diffusant des sons différents à travers la matière du plâtre. Le but étant de créer une tension entre la forme, de facture très rigide voire clinique et les sons diffus et informes s’en dégageant.
Le son est travaillé dans une facture très simple, une superposition de textures (crépitements, craquements, frottements) se déployant lentement avec des variations subtiles. Tous les sons sont produits en temps réel par des moteurs, solénoïdes, et des systèmes de microphones, amplifiés, transformés et diffusés simultanément. De plus, des microphones montés sur des mécanismes articulés produisent des modulations de larsens créant une sorte de mélodie.
Exposition