Torrent d’abîmes

Cette sculpture est composée de quatre téléviseurs assemblés en carré, écran vers l’intérieur. Elles présentent toutes la même vidéo : le torrent d’une chute d’eau allant de la gauche vers la droite de l’écran, donnant ainsi l’impression d’une continuité du mouvement d’un écran à l’autre. Un miroir sans tain est installé de chaque côté de la sculpture, face miroir vers l’intérieur, procurant une succession de reflets. Ces reflets, mises en abîme du mouvement de l’image télévisuelle donnent l’impression que la sculpture se prolonge à l’infini dans son propre intérieur.

Expositions

BPS22, Musée des beaux-arts de Sherbrooke, Sherbrooke, QC, Été 2022